Chocolat ZOTTER - variété populaire

  • Poids : 70g (2x35g)
  • Bean to Bar : Oui
Bio

Ce produit n'est plus en stock

7,50 €

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Chocolat ZOTTER - variété populaire

Chocolat ZOTTER - variété populaire

En route pour le goût:

  • Thé vert
  • Chili "Bird's Eye" (sans lait, vegan)
  • Chai indien
  • Cardamome au café
  • Noix de coco au gingembre

Une barre par variété.

Mais qui est Josef Zotter ?

Installé dans le sud de l'Autriche en tant que chocolatier-confiseur dès 1984, c'est en 1999 qu'il décide de fonder sa propre chocolaterie, afin d'être en mesure de fabriquer son propre chocolat depuis la fève jusqu'à la tablette (on dit que c'est un "chocofèvier" ou "bean-to-bar" en anglais). Son éthique, son imagination débordante (la légende dit qu'il créé un chocolat par jour !) et son talent permettent aujourd'hui à ses 150 employés de fabriquer des chocolats reconnus par les amateurs du monde entier. Dès 2004, la transparence et le Développement Durable (bio + commerce équitable) tiennent une place prépondérante dans sa démarche, ce qui est rarissime à cette échelle. Zotter, c'est la synthèse entre la recherche de qualité et de personnalité de l'artisan, et le savoir-faire industriel qui permet de les proposer au plus grand nombre.

« BEAN-TO-BAR » de quoi s’agit-il ?

Créé à la fin des années 1990 aux USA, ce terme - signifiant littéralement « de la fève à la tablette » - désigne les chocolatiers (parfois appelés « chocofèviers » en français) qui torréfient eux-mêmes les fèves de cacao, les broient et les conchent (affinent) de manière à réaliser leur propre chocolat, lui conférant une identité inimitable.

Sur les 4.000 chocolatiers de France, seule une trentaine possède ce savoir-faire, et dans le monde, on estime qu’ils sont autour de 500, sachant que le phénomène est en constante progression ces 10 dernières années…

Les autres 99% des chocolatiers achètent un chocolat dit « de couverture », lequel a été fabriqué par un Industriel pour être fondu.

En route pour le goût:

  • Thé vert
  • Chili "Bird's Eye" (sans lait, vegan)
  • Chai indien
  • Cardamome au café
  • Noix de coco au gingembre

Une barre par variété.

Mais qui est Josef Zotter ?

Installé dans le sud de l'Autriche en tant que chocolatier-confiseur dès 1984, c'est en 1999 qu'il décide de fonder sa propre chocolaterie, afin d'être en mesure de fabriquer son propre chocolat depuis la fève jusqu'à la tablette (on dit que c'est un "chocofèvier" ou "bean-to-bar" en anglais). Son éthique, son imagination débordante (la légende dit qu'il créé un chocolat par jour !) et son talent permettent aujourd'hui à ses 150 employés de fabriquer des chocolats reconnus par les amateurs du monde entier. Dès 2004, la transparence et le Développement Durable (bio + commerce équitable) tiennent une place prépondérante dans sa démarche, ce qui est rarissime à cette échelle. Zotter, c'est la synthèse entre la recherche de qualité et de personnalité de l'artisan, et le savoir-faire industriel qui permet de les proposer au plus grand nombre.

« BEAN-TO-BAR » de quoi s’agit-il ?

Créé à la fin des années 1990 aux USA, ce terme - signifiant littéralement « de la fève à la tablette » - désigne les chocolatiers (parfois appelés « chocofèviers » en français) qui torréfient eux-mêmes les fèves de cacao, les broient et les conchent (affinent) de manière à réaliser leur propre chocolat, lui conférant une identité inimitable.

Sur les 4.000 chocolatiers de France, seule une trentaine possède ce savoir-faire, et dans le monde, on estime qu’ils sont autour de 500, sachant que le phénomène est en constante progression ces 10 dernières années…

Les autres 99% des chocolatiers achètent un chocolat dit « de couverture », lequel a été fabriqué par un Industriel pour être fondu.

Masse de cacao*, poudre de lait entier*, beurre de cacao, vanille en poudre*.

Peut contenir des traces de fruits à coque.

Rares sont les chocofèviers dans le monde qui n'utilisent jamais ni vanille, ni lécithine.

Produit issu de l'Agriculture Biologique.